Quelle orientation après la 3e ?

Pendant l’année de 3ᵉ, le collégien doit faire le choix d’une orientation vers une classe de seconde générale et technologique ou opter pour une voie professionnelle. Cette décision est prise en fonction des résultats scolaires, des envies et des centres d’intérêts de l’élève. La famille et le conseiller d’orientation aident l’élève dans ses choix.

Processus d’orientation pendant l’année de 3ᵉ

Dès le 1er trimestre, l’élève de 3ᵉ est appelé à réfléchir à ses projets d’orientation. En janvier-février, il doit formuler ses premières intentions d’orientation après la 3ᵉ qui sera soumise au Conseil d’orientation composé des professeurs et du directeur de l’établissement. Cette assemblée soutient le choix de l’élève ou émet d’autres propositions plus adaptées à ses résultats scolaires. En juin, après plusieurs réunions de consultation, la décision est rendue avec l’accord du chef d’établissement. L’élève accepte la décision ou la refuse. Au mois de juillet, on procède à l’affectation définitive et à l’inscription de l’élève dans l’établissement scolaire qui l’accueillera à la prochaine rentrée. L’orientation après la 3ᵉ est une étape importante puisque l’élève doit se décider entre poursuivre sa scolarité vers un cursus général et technologique ou se diriger vers une filière professionnelle.

Le « dernier mot » revient à la famille

Il peut arriver que les propositions d’orientation émises par le conseil de classe ne correspondent pas aux souhaits de l’élève ni de sa famille. Le chef d’établissement essaye d’expliquer les raisons de ce choix à la famille. Si après l’entretien avec un psychologue, la famille maintient sa position, le chef d’établissement confirme les souhaits de la famille. L’orientation après la 3ᵉ relève donc de la procédure du dernier mot de la famille.

Les possibilités d’orientation en troisième

L’orientation après la 3ᵉ permet à un élève de mettre fin à une filière d’enseignement générale et de plutôt s’orienter vers un cursus à vocation professionnelle. Après deux ans d’étude dans la filière professionnelle choisie par l’élève, celui-ci passe un BEP ou un CAP dans cette spécialité. S’il a obtenu de bons résultats, l’élève peut envisager la préparation d’un baccalauréat professionnel. Un élève qui poursuit ses études dans une filière générale et technologique suit le cursus classique, c’est-à-dire en classe de seconde, puis un nouveau choix d’orientation entre une première générale ou technologique pour se diriger vers un terminal général ou technologique avec l’objectif de réussir un baccalauréat général ou technologique. Il est important de bien réussir son année de troisième, car c’est la clé pour entrer au lycée pour les élèves qui le souhaitent. Autre objectif, la réussite du brevet et un premier contact avec le monde du travail par le biais d’un stage en entreprise et la rédaction d’un rapport de stage qui entre dans le calcul des notes du brevet.

Comment savoir quel métier faire ?
Peut-on faire des stages au lycée ?